Votre navigateur n´est plus à jour
Attention : Votre navigateur internet n'est pas à jour : Afin d'éviter les failles de sécurité et les problémes d'affichage, il est recommandé de procéder gratuitement à une mise à niveau vers un de ces navigateurs plus récents.
Google Chrome
Mozilla Firefox
Microsoft Internet Explorer
Opera
Apple Safari
Votre navigateur n´est plus à jour
Bébé Astuces
Le site des parents malins
Accueil / Trucs et astuces / Conseils / Eveil & Education / Enfants : écrans tactiles et langage, incompatibilité ?
Newsletter

Enfants : écrans tactiles et langage, incompatibilité ?

Par Isa le 24/06/14
Enfants : écrans tactiles et langage, incompatibilité ?

C'est la conclusion d'une récente étude selon laquelle l'utilisation d'écrans tactiles chez les plus petits, pour des jeux non-éducatifs, ralentirait l’acquisition du langage.

 

Terminés les jeux de poupées, voitures, etc…  A votre avis, quel est le jeu préféré d'un bébé de 11 mois en 2014 ? C'est le smartphone bien sûr ! Enfin, c’est le résultat d’une étude rapportée par le Daily Mail.

 

En effet, les enfants en bas âge utiliseraient les dispositifs tactiles environ ½ heure par jour, dont +/- 10 minutes à toucher les boutons au hasard, sans véritablement jouer.

 

Option de facilité ? Avouons-le, laisser son enfant jouer sur le smartphone nous permet d’avoir la paix pendant quelques minutes…

 

Mais, méfiez-vous ! Les écrans tactiles nuiraient au développement du langage chez l'enfant. C'est ce que révèle une étude réalisée à New-York.

Les enfants avant 3 ans, qui jouent à des jeux non-éducatifs sur écrans tactiles auraient un développement verbal plus lent.

 

Le groupe de chercheurs de cette étude de New-York a également constaté que 60% des parents interrogés avaient tendance à utiliser les smartphones pour remplacer les livres et les jouets, pensant que les jeux éducatifs et leurs dispositifs tactiles pourraient aider au développement de leur enfant.

 

Enfin, les chercheurs ont constaté que les enfants ayant fréquemment été en contact avec des applications, a priori éducatives,  n'avaient pas un meilleur éveil que ceux qui n’avaient été  en contact .

 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expépérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK