Votre navigateur n´est plus à jour
Attention : Votre navigateur internet n'est pas à jour : Afin d'éviter les failles de sécurité et les problémes d'affichage, il est recommandé de procéder gratuitement à une mise à niveau vers un de ces navigateurs plus récents.
Google Chrome
Mozilla Firefox
Microsoft Internet Explorer
Opera
Apple Safari
Votre navigateur n´est plus à jour
Bébé Astuces
Le site des parents malins
Accueil / Trucs et astuces / Conseils / Grossesse / Fausse couche : comment suis-je alertée ?
Newsletter

Fausse couche : comment suis-je alertée ?

Par Isa le 14/11/13
Fausse couche : comment suis-je alertée ?

L’avortement précoce spontané, mot scientifique pour dire « fausse couche », est une des plus grandes peurs de la future maman, surtout lors des 3 premiers mois de grossesse. Et malheureusement, 16% des grossesses s’arrêtent spontanément. Même s’il ne peut pas être anticipé, quelques signes peuvent quand-même alerter les futures mamans. Quels sont-ils ?

 

* Les saignements, principaux signes d'alerte. Mais tous les saignements durant les 3 premiers mois de grossesse ne sont pas toujours révélateurs d'une fausse couche. En revanche, tous les saignements doivent entraîner une consultation d’urgence. Et ce ne sont que des examens cliniques qui révèleront, ou non, qu’il s’agit d’une fausse couche.

 

* Vous ressentez des douleurs situées dans la région du bas-ventre ou dans les reins ? Cela ne signifie pas forcément que la grossesse s’arrête. En revanche, si les douleurs sont très violentes, similaires à des douleurs de règles, accompagnées de crampes, de vomissements, il peut s’agir de contractions, signifiant que la fausse couche commence. Et malheureusement, rien ne permet d'empêcher une fausse couche qui a commencé. Il faut alors rapidement consulter, surtout si ces contractions s’accompagnent de saignements.

 

* Les 3 premiers mois signifient souvent nausées et seins gonflés. Si vos seins dégonflent pendant cette période, ça peut être un signal d’alerte à ne pas négliger. N’hésitez donc pas à consulter.

 

* Enfin, il peut arriver que certaines fausses couches n’aient pas montré de signaux d’alerte. Elles seront seulement révélées lors d’une échographie de contrôle. D’où l’importance de voir régulièrement votre médecin.

 

* Et une fausse couche tardive, c'est possible ? Oui, on parle de fausse couche tardive quand elle survient après le 3e mois de grossesse. Les signes annonciateurs sont en général identiques à ceux d'un accouchement : contractions régulières, et parfois perte des eaux. Des saignements doivent donner l'alerte pour une consultation d’urgence, pour vérifier l'état de santé du bébé. En règle générale, après le 3ème mois de grossesse, tout saignement et arrêt des mouvements de bébé, même s’ils ne signifient pas la fin de la grossesse (Bébé peut être à l’étroit et moins bouger), il faut aller consulter. Il n’y aura que ça pour vous rassurer !

 

 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expépérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK