Votre navigateur n´est plus à jour
Attention : Votre navigateur internet n'est pas à jour : Afin d'éviter les failles de sécurité et les problémes d'affichage, il est recommandé de procéder gratuitement à une mise à niveau vers un de ces navigateurs plus récents.
Google Chrome
Mozilla Firefox
Microsoft Internet Explorer
Opera
Apple Safari
Votre navigateur n´est plus à jour
Bébé Astuces
Le site des parents malins
Accueil / Trucs et astuces / Conseils / Grossesse / Grossesse et travail, quels sont mes avantages ?
Newsletter

Grossesse et travail, quels sont mes avantages ?

Par Isa le 01/06/13
Grossesse et travail, quels sont mes avantages ?

Vous attendez un bébé et vous travaillez à plein temps ? La loi française est bien faite et un certain nombre de dispositions existent pour vous simplifier la vie.

 

Sachez que la discrimination est punie par la loi (au maximum 3 ans d'emprisonnement et 45000€ d'amende !). C’est-à-dire que votre employeur ne peut vous muter ou vous licencier au motif que vous êtes enceinte.

 

De votre côté, la loi ne vous oblige pas à informer votre employeur de votre grossesse. Mais vous devez quand-même l’informer par lettre recommandée avec accusé de réception de la date du début de votre congé maternité et la date de votre reprise du travail.

 

Pendant la grossesse, vous avez également le droit de vous absenter (sans baisse de salaire) pour vous rendre à vos différents rendez-vous médicaux. Renseignez-vous auprès de vos délégués du personnel. Certaines conventions collectives permettent d’aménager votre temps de travail : 1 heure de moins par jour rémunérée, par exemple. Bon à savoir également : la loi du 23 mars 2006 relative à l'égalité salariale entre les femmes et les hommes prévoit que vous avez aussi le droit aux mêmes augmentations salariales que vos collègues qui, eux, ne sont pas partis en congé maternité.

 

Un aménagement des tâches est aussi possible pendant votre grossesse, sans baisse de rémunération. La demande peut venir de vous ou de votre employeur. Par exemple, les femmes enceintes qui travaillent de nuit peuvent demander à passer à un horaire de jour.

 

C’est quoi un congé pathologique? Est-ce que j’y ai droit ? Oui, si votre médecin le décide. Cela vous permet de bénéficier d’un repos supplémentaire de 2 semaines avant votre congé maternité, et toujours sans baisse de rémunération.

 

Et le congé maternité ? C'est un droit et non une obligation. En revanche, en tant que salariée, pour pouvoir percevoir les indemnités journalières, il est obligatoire de s'arrêter au moins 2 semaines avant la date de l'accouchement et 6 semaines après, soit 8 semaines au total.

 

Sachez que pour un premier enfant, la durée légale du congé maternité est de 16 semaines (6 semaines de congé prénatal et 10 semaines de congé postnatal. Toutefois, si vous vous sentez en forme votre gros bidon, vous pouvez réduire à 3 semaines votre congé prénatal, à condition que votre employeur et votre médecin vous en donnent l’accord. Dans ce cas, votre congé postnatal sera prolongé de 3 semaines. Grâce à ce report, vous pourrez passer davantage de temps avec votre bébé avant la reprise du travail. Si vous avez déjà deux enfants à charge, le congé maternité sera porté à 26 semaines. Si vous attendez des jumeaux, il sera de 34 semaines.

 

Bébé est né, mais vous vous entez encore trop faible pour reprendre le travail ? Là aussi, vous pouvez bénéficier d’un repos postnatal supplémentaire de 4 semaines, prescrit par votre médecin pour suites de couches pathologiques. Là, Il ne s'agit pas de la prolongation du congé maternité mais bien d'un arrêt maladie. Il n'est pas prévu de repos supplémentaire pour les femmes qui souhaitent allaiter. En revanche, même au 1er enfant, vous pouvez décider de ne reprendre qu’à 80 ou 50% jusqu’au 6 mois de l’enfant. Mais la rémunération ne sera pas la même ! Renseignez-vous auprès de votre employeur et de la CAF.

 

Bébé est né, vous reprenez le travail à plein temps ? Là aussi, si vous allaitez, vous avez droit à une heure de pause pour tirer votre lait. Beaucoup d’entreprises ont d’ailleurs aménagé des espaces isolés et sains à cet effet. Renseignez-vous !

 

Bon, on n’est pas si mal logées que ça en France ! Et le congé parental postnatal existe aussi pour le Papa !

 

 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expépérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK