Votre navigateur n´est plus à jour
Attention : Votre navigateur internet n'est pas à jour : Afin d'éviter les failles de sécurité et les problémes d'affichage, il est recommandé de procéder gratuitement à une mise à niveau vers un de ces navigateurs plus récents.
Google Chrome
Mozilla Firefox
Microsoft Internet Explorer
Opera
Apple Safari
Votre navigateur n´est plus à jour
Bébé Astuces
Le site des parents malins
Accueil / Trucs et astuces / Conseils / Hygiène et Santé / La mort subite du nourrisson ? Et si on en parlait ?
Newsletter

La mort subite du nourrisson ? Et si on en parlait ?

Par Isa le 06/05/14
La mort subite du nourrisson ? Et si on en parlait ?

Triste constat : chaque année, 250 bébés, a priori bien portants, sont victimes de la mort subite du nourrisson. Certes ces statistiques ont réellement baissé grâce à des campagnes de prévention, mais elles restent malheureusement trop élevées et stables. Le chef du service de physiologie de l’hôpital Robert-Debré à Paris nous donne quelques explications.

 

Petit rappel :

 

50 % des décès du nourrisson ont lieu entre 2 et 4 mois, pendant le sommeil nocturne de Bébé (le plus souvent entre minuit et 8 heures du matin). En général, aucun signe avant-coureur n’a pu alerter les parents.

 

Des études ont montré par ailleurs que le taux de mort subite du nourrisson augmenterait à partir de septembre, avec un pic de novembre à janvier. L’explication : ce phénomène serait probablement en relation avec les épidémies d’infections respiratoires de la saison automne-hiver.

 

Cette maladie mortelle de la petite enfance concernerait surtout les nourrissons anciens prématurés et ceux ayant connu des problèmes respiratoires à la naissance ou durant les toutes premières semaines de leur vie.

 

Comment expliquer ce phénomène ?

 

Pour l’instant, il a été recensé jusqu’à cent cinquante explications… Mais certaines pistes restent encore à explorer, comme les facteurs génétiques, par exemple.

 

Parmi les causes de mort subite, on retrouve fréquemment une infection respiratoire virale ou bactérienne, une hyperthermie, un reflux gastro-oesophagien, ou encore la façon d’allonger Bébé au coucher (il serait d’ailleurs recommandé de coucher les bébés sur le dos).

 

Attention à la cigarette pendant la grossesse (avant et après d’ailleurs !). Pendant la grossesse, la nicotine transmise au foetus par le sang altèrerait ses fonctions respiratoires. Après la naissance, les réflexes respiratoires du bébé pourraient perdre de leur efficacité, pouvant conduire à un arrêt cardiaque.

 

Quelles préventions ?

 

- En plus du couchage sur le dos, il est recommandé aussi de coucher le bébé sur un matelas ferme et aux bonnes dimensions de son lit.

- Veillez à ce que la température de la chambre ne dépasse pas 19 °C.

- Favorisez la turbulette ou la gigoteuse. En effet, les couettes et les couvertures ne sont pas conseillées pour Bébé !

- Pensez à aérer sa chambre au moins vingt minutes tous les jours.

 

Rassurez-vous, depuis les années 90, le nombre de morts subites du nourrisson a diminué de plus de 50% grâce notamment aux conseils de couchage. Mais, depuis quelques années, le nombre de décès reste malheureusement stable… Sans être pessimistes, ne prenons pas ce risque à la légère et priorité à la prévention.

 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expépérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK