Votre navigateur n´est plus à jour
Attention : Votre navigateur internet n'est pas à jour : Afin d'éviter les failles de sécurité et les problémes d'affichage, il est recommandé de procéder gratuitement à une mise à niveau vers un de ces navigateurs plus récents.
Google Chrome
Mozilla Firefox
Microsoft Internet Explorer
Opera
Apple Safari
Votre navigateur n´est plus à jour
Bébé Astuces
Le site des parents malins
Accueil / Blog / Actualités / Etudes sérieuses / Manger trop gras et sucré pendant la grossesse favorise chez l’enfant une addiction à l’alcool et au
Newsletter

Manger trop gras et sucré pendant la grossesse favorise chez l’enfant une addiction à l’alcool et au

Par Isa le 07/08/13
Manger trop gras et sucré pendant la grossesse favorise chez l’enfant une addiction à l’alcool et au

Une récente étude américaine menée sur des rats par des neuroscientifiques de l'Université de Floride a révèlé que manger trop gras ou trop sucré pendant la grossesse favoriserait l’addiction à l’alcool et aux drogues chez l’enfant.


Ces scientifiques ont comparé le poids et la consommation de drogue entre les bébés de rats nourris avec des aliments riches en graisses, avec la progéniture de rats nourris de manière équilibrée pendant la grossesse. Les résultats montrent que les bébés rats « mal nourris » consomme plus d’alcool, présente des niveaux plus élevés de triglycérides, donc un risque accru de maladie cardiaque et de poids plus élevé à l’âge adulte. Ils sont aussi  beaucoup plus hyperactifs quand on leur administre de faibles doses d'amphétamines, ce qui suggère qu’ils ont une sensibilité plus élevée à la drogue.


«Des études antérieures sur des animaux de laboratoire et des personnes ont  déjà montré que la suralimentation altère le cerveau, et que les régimes alimentaires trop riche en sucre et gras peuvent conduire à une augmentation de l'appétit ainsi que certains comportements addiction», rappelle Nicole Avena, une des scientifiques impliquée dans cette étude. "Nos résultats suggèrent que même si les rats sont encore dans l'utérus, ils ne sont pas protégés des risques d’une alimentation trop riche en gras et sucre".

 

Ces conclusions ne sont pour l'instants valables que pour des rats mais ces scientifiques pensent que les résultats seraient les mêmes chez l'Homme.

 

Surveillez donc votre alimentation pendant la grossesse !

 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expépérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK