Votre navigateur n´est plus à jour
Attention : Votre navigateur internet n'est pas à jour : Afin d'éviter les failles de sécurité et les problémes d'affichage, il est recommandé de procéder gratuitement à une mise à niveau vers un de ces navigateurs plus récents.
Google Chrome
Mozilla Firefox
Microsoft Internet Explorer
Opera
Apple Safari
Votre navigateur n´est plus à jour
Bébé Astuces
Le site des parents malins
Accueil / Blog / Actualités / Santé / Ondes WiFi : un danger pour la santé de bébé ?
Newsletter

Ondes WiFi : un danger pour la santé de bébé ?

Par Isa le 08/11/13
Ondes WiFi : un danger pour la santé de bébé ?

Un rapport récent de l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail) vient de le confirmer : les ondes WiFi peuvent avoir de véritables conséquences sur la santé. Qu'en est-il pour nos bébés : faut-il ralentir l’utilisation des babyphones, des PC et des tablettes ? Voici ce que préconise l’ANSES à se sujet.

 

Dangereux, le téléphone portable à la maison ?

L’ANSES s’inquiète surtout d’un excès de risques possibles en termes de tumeurs cérébrales. Elle précise bien « possibles », c’est-à-dire que ce n'est pas certain. En effet, c’est possible mais pour l’instant elle s’est basée sur des études statistiques et pas sur un mécanisme biologique qui viendrait le confirmer. Mais l’ANSES trouve cela assez inquiétant pour permettre de déconseiller aux parents d’équiper leurs enfants trop jeunes de téléphones mobiles. Chez les tous petits, tout est en développement, y compris le système nerveux. Et on ne connaît pas encore l’impact de l’utilisation du téléphone mobile sur leur cerveau. C’est pourquoi l’ANSES déconseille aux parents de ne pas équiper trop tôt les enfants d'un téléphone mobile. En outre, les appareils électroniques mentionnent aujourd’hui obligatoirement un indice de DAS (Débit d'Absorption Spécifique) que les parents peuvent consulter sur les lieux de vente et sur les notices.   

 

Et les babyphones ? Il n'y a pas de raison pour que les téléphones portables soient les seuls concernés, bien que ce soit l’appareil qui émet le plus d’ondes. Tous les produits dérivés comme le Babyphone, devraient donner également leur indice DAS. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. D’ailleurs l’ANSES a demandé aux autorités publiques de rendre l’affichage de ce dernier obligatoire pour les appareils et autres jeux électroniques d'enfants. En attendant, il faut se fier au bon sens des parents : on ne colle pas le babyphone sur la tête d'un bébé, on garde une distance raisonnable en le posant plus loin, sur la table de nuit, par exemple.

 

Et les tablettes ?  Faut-il les interdire en raison des risques d'ondes WiFi qu’elles émettent ? L’ANSES n’a pas encore assez de recul, mais a priori, non.

 

 

Enfin, L'Anses s’apprête à sortir dans les mois qui viennent, un rapport spécifique sur le bon usage des équipements radioélectriques par les enfants. On devrait en apprendre davantage…

 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expépérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK