Votre navigateur n´est plus à jour
Attention : Votre navigateur internet n'est pas à jour : Afin d'éviter les failles de sécurité et les problémes d'affichage, il est recommandé de procéder gratuitement à une mise à niveau vers un de ces navigateurs plus récents.
Google Chrome
Mozilla Firefox
Microsoft Internet Explorer
Opera
Apple Safari
Votre navigateur n´est plus à jour
Bébé Astuces
Le site des parents malins
Accueil / Blog / Actualités / Santé / Pré-éclampsie : et si on pouvait l’éviter avec un test urinaire ?
Newsletter

Pré-éclampsie : et si on pouvait l’éviter avec un test urinaire ?

Par Isa le 07/05/13
Pré-éclampsie : et si on pouvait l’éviter avec un test urinaire ?

Un simple test d'urine permettrait de détecter plus rapidement la pré-éclampsie, cette maladie dangereuse qui apparait pendant la grossesse. Tout d’abord, quel en est le syndrome ?

 

La pré-éclampsie est un syndrome qui atteint les femmes enceintes lors du dernier trimestre de leur grossesse et qui associe l'hypertension artérielle, la présence d’albumine dans les urines et une prise de poids associée d’œdèmes. Le placenta, mal irrigué, secrète alors des substances nocives pour les vaisseaux sanguins de Bébé et de Maman. Le fœtus est alors mal oxygéné, et peut en effet souffrir dans le ventre de sa mère et ralentir sa croissance, voire décéder.

 

Quelles préventions ?

 

Surtout, une surveillance très régulière. Si les médicaments et le repos complet ne ralentissent pas ce syndrome, le médecin peut, selon l'état d'avancement de la pré-éclampsie et le terme de la grossesse, décider de provoquer l'accouchement.

 

Des chercheurs d’une Université norvégienne ont surveillé l'urine de femmes enceintes malades de pré-éclampsie et celle de femmes enceintes non malades. Les chercheurs ont alors révélé des similitudes entre la pré-éclampsie et les maladies cardio-vasculaires. Ouf ! Les résultats de cette étude sont encourageants : une détection plus rapide et précoce grâce à des analyses d’urine permettrait d'empêcher le développement de cette maladie.

 

Enfin, la pré-éclampsie concernerait 5% à 7 % des grossesses. Si elle n'est pas soignée rapidement, elle peut avoir des conséquences très graves pour Bébé (souffrance, voire mort du bébé) et pour la maman. Et pour éviter de mettre en danger la vie de l'enfant et de la maman, les accouchements prématurés sont souvent décidés et cela peut être un drame car le bébé n'est pas toujours viable… !

 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expépérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK